+33 (0)3 20 40 60 53 contact@lem-w.com

Les Varices et leurs traitements.

Les varices sont des veines malades dans lesquelles le sens du sang s’est inversé. Il redescend vers les pieds au lieu de remonter vers le cœur par atteintes des valvules ou de la paroi.

Elles peuvent être visibles ou non.Il s’agit le plus souvent d’une atteinte du réseau superficiel qui ne concerne que 10% du sang des jambes.

Les 90% restant passent par le réseau veineux profond qui généralement fonctionne bien.

L’insuffisance veineuse concerne 20% de la population, en faisant une pathologie fréquente et parfois négligée. Il est vrai que jusqu’ici les moyens thérapeutiques étaient limités ou décevants. Ces 15 dernières années ont apporté de véritables révolutions grâce aux progrès de l’échographie diagnostique et des moyens avec d’abord  le laser et maintenant l’echo-thérapie.

Ce que vous ressentez :

  • Des désagréments esthétiques : varices et varicosités.
  • Des douleurs et lourdeurs des jambes qui apparaissent au fur et à mesure de la journée. Parfois avec des gonflements des chevilles ou des pieds.
  • des impatiences au coucher ou des crampes la nuit.

Ce qui peut se passer :

  • Thromboses veineuses (phlébites), embolies
  • eczéma variqueux, atrophie cutané et ulcères

On traite donc les varices pour soulager les symptômes, éviter les complications ou empêcher les récidives de celles-ci.

La partie esthétique est traitée dans cette section : Phlébologie esthétique.

La démarche thérapeutique :

Votre phlébologue réalise toujours  en premier lieu un écho-doppler pour étudier la manière dont fonctionne votre réseau veineux et définir la meilleure prise en charge.

Parfois il n’y a pas de problème médical. Les symptômes sont présents, par exemple, du fait d’une trop grande sédentarité. Il vous sera alors recommandé de porter de la compression et/ou d’avoir une activité physique régulière.

S’il y a bien des varices à traiter, les options dépendent de chaque cas. Les différentes stratégies seront expliquées et définies ensemble lors de la consultation, tenant compte aussi des soins déjà effectués par le passé.

 

Les outils à disposition sont : 

  1. Les techniques non chirurgicales :

On utilise des ultrasons focalisés pour atteindre, à travers la peau,  la varice à traiter afin de la chauffer et la coller. On a ainsi le même effet que les autres techniques “thermiques” comme le laser ou la radiofréquence, à ceci prêt que tout est réalisée au cabinet. La procédure est indolore et  ne nécessite aucune interruption de votre activité. Les indications sont larges et rejoignent celle des techniques chirurgicales modernes avec la possibilité de traiter les cas classiques. L’écho-thérapie apporte aussi des solutions sur les cas les plus diffciles de récidives ou de perforantesLe geste n’est pas pris en charge pas la sécurité sociale.

  • La sclérothérapie :

Injection intraveineuse pratiquée au cabinet pour fermer les veines malades et interrompre les reflux. On peut l’utiliser de plusieurs façon pour optimiser son efficacité (liquide ou forme mousse). L’objectif étant de proposer un traitement simple dont l’efficacité est néanmoins limitée dans le temps sur les plus grosses veines.

Elle convient donc bien aux veines de petit calibre, superficielles ou très tortueuses. Notez que depuis le 12 juilet 2019, la Sécurité Sociale considère les veines <3mm comme relevant de l’esthétique. Les soins sont dès lors à votre charge.

Les techniques chirurgicales :

Elles visent le plus souvent à traiter le tronc principal qui est responsable des varices plus superficielles. Cela concerne couramment  les veines saphènes. Réalisées au bloc opératoire en ambulatoire sous une courte anesthésie.

  • Le laser :  Le principe ici est de chauffer la veine pour la coller et interrompre la circulation. L’abord de la veine se fait par une simple ponction à la cheville ou au genou. La veine sera ensuite résorbée par l’organisme et disparaît donc définitivement. Là où la chirurgie classique consistait à “arracher la veine”. Le procédé ici ne nécessite pas plus de 48h d’arrêt de travail avec un risque de récidive bien moindre que la méthode classique. Le traitement est désormais pris en charge par l’assurance maladie.
  • La Phlébectomie : Cette technique est un complément aux précédentes réalisée en même temps  et permet d’aller retirer les veines superficielles pour un traitement en un seul temps de toute l’insuffisance. Elle est prise en charge par l’assurance maladie. On peut aussi parfois choisir de scléroser ultérieurement ces veines superficielles.

Je vous propose l’ensemble de ces techniques soit au cabinet soit sur le site de NordPhlebo à La Clinique de Villeneuve d’Ascq pour les techniques chirurgicales.

Doctolib
Prendre rendez-vous en ligneCliquez ici